2.3 Observation de l’intérieur des graines

Lors des expériences précédentes, les élèves ont observé que certaines graines germent et devient une plante. A partir de ce constat, ils peuvent s’interroger sur la composition de la graine.

But de l’activité : Observer des graines pour comprendre comment une plante pousse à partir d’une graine

Déroulement: L’enseignant rappelle les constats réalisés lors des observations des graines qui ont germé : ces graines ont donné naissance à une plante. L’enseignant pose alors la question aux élèves :

« Qu’est ce qu’il y a à l’intérieur de la graine pour qu’elle puisse devenir une plante ? »

Au cahier de sciences
Chaque élève répond individuellement à la question posée par un dessin.

L’enseignant organise un échange collectif pour prendre en compte les idées de chacun.

Pour vérifier leurs idées, l’enseignant invite les élèves à observer l’intérieur d’une graine à la loupe ou au binoculaire ou à la loupe classique. Pour compléter leur observation du réel, les élèves ont à disposition un référent théorique (un schéma de l’intérieur d’une graine de haricot). Ils peuvent s’appuyer sur ce document pour confronter ce qu’ils voient dans le binoculaire avec la représentation schématique. Pour cette observation, les graines de haricot conviennent bien. La variété « gros blanc de Soisson » produit des graines de grande taille, ce qui facilite l’observation.

Travail sur la schématisation : Au cahier de sciences

En observant, chaque élève réalise un schéma de l’intérieur de la graine : « ce que je vois ».

Dessiner la graine sera l’occasion d’aborder la notion d’échelle. L’élève doit choisir s’il dessine à l’échelle (1 : 1), ou s’il double le dessin par rapport à l’objet ( 1 :2) , ou si il diminue de moitié la taille du dessin par rapport à l’objet ( 1 : ½)

Ensuite, à l’aide d’un schéma annoté d’une source documentaire, l’élève annote son propre schéma. Indiquer aussi l’échelle en légende. Sur divers schémas de graines ou de germination apportés par l’enseignant, discuter de l’échelle. Celle-ci n’est pas souvent mentionnée mais l’élève peut réfléchir sur des indices qui lui indique si le schéma a agrandi l’objet ou non.

L’enseignant organise un échange collectif pour créer une structuration commune. Lors de cet échange, les élèves sont invités à revenir sur leurs idées de départ (leurs dessins) pour les compléter ou les modifier.

Structuration

En observant l’intérieur de la graine de haricot au binoculaire, nous avons vu…

Grace au schéma, nous avons pu nommer ces différentes parties observées.

La graine contient :

* un germe = une future plantule (= une future petite plante en miniature prête à grandir ) qui contient en miniature mais déjà visibles les premières feuilles, une tigelle ( future tige) et la radicule (qui se développera en racines)

* des cotylédons qui contiennent les réserves nécessaires au début de la croissance de la plantule

* un tégument qui est l’enveloppe qui entoure le germe et les cotylédons

Coller le schéma annoté de la graine de haricot.